Tag Archive for habanero

Kadun pika pour le Super Bowl… pourquoi pas !

Kadun pikaPays : Micronésie  Micronésie
Portions : 3
Intensité : Très “hot”
Préparation : 10 min.
Marinade : 12 h
Cuisson : 45 min.

 

 

 

 

Je vous mets au défi d’essayer cette recette de pilon de poulet pour le “Superbowl”. Du poulet mariné avec de l’ail, du vinaigre, de la sauce soya et du miel… je ne connais personne qui résiste à ça.

J’utilise les pilons, car le rapport portion/prix est nettement plus avantageux que les ailes. Si vous avez des ailes, ce n’est pas grave. Cette recette “fittera” parfaitement.

Je mets une mise en garde. Ce plat est pour un public averti en quête de sensation forte… pour les vrais amateurs de piquant. Si vous n’aimez pas le piquant. Vous pouvez supprimer les piments de la recette sans problème.

Vous allez voir, ça “arrache”, mais c’est vraiment bon.

 

Les ingrédients


20 pilons ou ailes de poulet
1 oignon émincé
8 gousses d’ail ciselées
1 tasse de sauce soya de bonne qualité
1/2 tasse de vinaigre
20 grains de poivre noir
2 piments habanero ou 6 piments oiseau hachés
5 c. à soupe d’huile végétale
2 c. à soupe de miel ou de sucre

Préparation


1. Préparez un bol et ajoutez tous les ingrédients. Mélanger et couvrir d’une pellicule plastique. Mettre au frigo et laisser mariner environ 12 h.

2. Déposer les morceaux de poulet sur une plaque. Cuire environ 45 minutes au four à 350 °F (175 °C). Badigeonner régulièrement et tourner les morceaux à la mi-cuisson.

Servir avec des frites, une salade de choux et quelques bières. La routine habituelle 😉

Curtido

CurtidoPays : Salvador  Salvador
Portions : 4
Préparation : 10 min
Cuisson : Nada

 

 

 

 
 

Tel que promis, voici la recette de “curtido” qui accompagnement super bien les repas sud-américains. Cette salsade de chou légèrement piquante et bien vinaigré, est étonnamment savoureuse malgré sa simplicité.
Les ingrédients


1/2 petit chou ciselé finement
1 petit oignon émincé finement
1 carotte coupée en fine julienne
1 gousse d’ail hachée
1/3 d’un petit piment habanero épépiné
1 pincée d’origan frais ou séché
1/2 tasse de vinaigre
1/4 tasse d’eau tiède
Sel
Poivre


1. Prenez un bol et ajouter tous les ingrédients ensemble. Mélanger et laisser reposer environ 10 minutes avant de servir.

Ajiaco cubain

AjiacoPays : Cuba Cuba
Portions : 6
Préparation : 30 min
Cuisson : 2 h

 

 

 

 
 

Pour une rare fois… je n’ai vraiment pas “tripé” sur ce plat. L’ajiaco est une sorte de ragôut de boeuf et porc avec quelques légumes racines. Le “hic”, ce sont les légumes racines. Le yuca et le malanga ne sont malheureusement pas mes légumes préférés. On m’avait pourtant averti que ce ne serait pas un “hit”. La texture en bouche n’est pas agréable du tout et le goût n’est pas au rendez-vous. Par contre,  le mélange de viande braisée avec le safran est très intéressant.

 

Les ingrédients


500 g de cube de boeuf
500 g de cube de porc
300 g de yucca coupé en cube
300 g de patate douce coupés en cube
300 g de malanga coupé en cube
300 g de courge poivrée coupée en cube
4 tomates coupées en dé
2 épis de maïs coupé en gros morceaux
1 banane plantain mûre coupée en cube
3 gousses d’ail hachées
2 oignons ciselés
1/2 petit piment habanero épépiné et haché finement
1 pincée de safran
Le jus d’une lime
Bouillon de boeuf
Huile
Sel
Poivre

Préparation


1. Ajoutez de l’huile dans une cocotte et faites saisir le boeuf et le porc à feu vif. Ajouter l’ail, l’oignon et cuire quelques minutes. Poursuivre en ajoutant les tomates, le piment et le safran. Mélanger et assaisonner. Mouiller avec du bouillon de boeuf, couvrir, baisser le feu et laisser mijoter environ 1 h.

2. Ajouter dans cet ordre, à cinq minutes d’intervalle, le yucca, la patate douce, le malanga, le plantain et la courge. Ajouter un peu de jus de lime entre chaque intervalle. Cuire 20 minutes.

3. Ajouter le maïs, rectifier l’assaisonnement au besoin et poursuivre la cuisson 10 minutes.

Servir avec du pain aillé et une salade verte.

Cow’s foot soup

Cow's feet soupPays : Belize Belize
Portions : 4
Préparation : 20 min
Cuisson : 7 h

 

 

 

 
 

Ah ! le Cow’s Foot Soup. Avec un nom de la sorte, c’est clair que je voulais essayer ça. J’avais beaucoup d’attente envers cette soupe populaire du Belize. Malheureusement, et c’est rare que je vais dire ça, mais je n’est pas vraiment aimé. La recette que j’ai essayée manque de “punch”. C’est linéaire comme goût. De plus, j’ai peu apprécié l’ajoute de cube de noix de coco. Le mariage n’est pas réussi.

Bref, je ne m’attarderais pas sur cette recette. Je suis tout de même heureux de l’avoir essayé. Je vais pousser plus loin mes recherches et tenter de la refaire d’une autre façon.

À suivre….

 

Les ingrédients


4 pieds de vache ou jarrets de veau de 1 po d’épaisseur
1 1/2 tasse de consommé de boeuf
3 grosses carottes en dés
500 g de noix de coco coupée en petit dé
500 g d’okra coupé en rondelle
1 oignon haché
8 gousses d’ail émincé
3 branches de céleri
2 c. à thé d’origan frais
2 c. à thé de thym frais
1 c. à thé ou plus de sauce piquante à l’habanero
Huile
Sel
Poivre

 

Préparation


1. Assaisonner généreusement les jarrets de veau. Prenez une cocotte et faites revenir les jarrets dans un peu d’huile. Couvrir d’eau et cuire à feu doux environ 5 h.

2. Retirez les jarrets de veau et mettre de côté. Filtrer ensuite le bouillon et réserver.

3. Toujours avec la même cocotte, ajouter un peu d’huile, chauffer à feu moyen et ajouter les carottes, le céleri, l’ail et la noix de coco. Cuire environ 10 minutes. Ajouter ensuite le consommer de boeuf, le bouillon, le thym, l’origan et la sauce piquante. Rectifier l’assaisonnement. Laisser mijoter 30 min. Ajouter ensuite les okras et poursuivre la cuisson pour un autre 15 minutes.

4. Réchauffer ensuite les jarrets de veau directement dans la soupe. C’est prêt.

Pour servir, prenez un bol à soupe, déposez un jarret de veau et versez quelques louches de bouillon et de légumes.

Sajta de pollo

Sajta de polloPays : Bolivie Bolivie
Portions : 4
Préparation : 20 minutes
Cuisson : 45 min

 

 

 
 

 

Humm ! Ça va sentir bon chez vous bientôt ! La Sajta de pollo dégage en cuisant des arômes fantastiques qui nous transporte directement en Amérique du Sud. Cette recette de la Bolivie m’a emballé. Encore une fois, cette recette est simple, simple simple à réaliser, mais le résultat est bien relevé, savoureux et authentique.

Le mélange de pois vert, de cumin, d’oignon et d’ail est réussi.
Agréablement surpris. Ajouter à cela, du poulet de la sarza et des Tuntas, vous obtenez un repas sublime à peu de frais.

Seul bémol, les Tuntas. Les Tuntas sont des pommes de terres déshydratées produites en Amérique du Sud. Le goût et la texture des Tuntas sont assez unique. Malheureusement, elles sont assez difficiles à trouver chez nous. Si vous en trouvez, tant mieux, sinon, ce sera pour une prochaine fois 😉

 

Les ingrédients


1 gros poulet sans la peau et coupé en 8 morceaux
4 pommes de terre épluchées et entières.
4 Tuntas ou Chuño ou Moraya hydratés dans l’eau.
2 tomates coupées en dé
1 oignon rouge finement ciselé
3 gousses d’ail émincées
1 tasse de petit pois vert frais
1 c. à soupe de persil frais haché
1 de céleri finement haché
1/4 de piment habanero ou 1 piment aji jaune
1/4 c. à thé de cumin
Huile
Eau
Fécule de maïs
Sel
Poivre

Préparation


1. Cuire les pommes de terre et réserver. Ne pas cuire les Tuntas avec les pommes de terre. Il faut les cuire séparément.

2. Cuire ensuite les Tuntas et réserver. Si vous n’avez pas de Tuntas, ce n’est pas grave. Sautez cette étape. Au final, votre plat sera aussi bon.

3. Faites chauffer un peu d’huile dans une cocotte. Faites sauter le 3/4 des oignons quelques minutes. Gardez le restant des oignons ciselés pour la sarza

4. Ajouter le persil, le céleri et les petits pois. Mélanger le tout et assaisonner. Cuire quelques minutes.

5. Ajouter l’ail et le cumin et les morceaux de poulet. Mélanger et couvrir d’eau bouillante. Cuire environ 30 à 40 min à feu doux.

6. Épaissir légèrement la sauce avec un peu de fécule de maïs délayée.

7. Préparez maintenant la Sarza. Mélanger les tomates en dés, le restant des oignons, un peu d’huile et une pincée de sel. Laisser macérer quelques minutes. Cette petite salade d’accompagnement va rehausser merveilleusement votre poulet en sauce.

Servir vos morceaux de poulet en sauce avec un peu de sarza sur le dessus, des pommes de terre et des Tuntas.

Enjoy !

BBQ Ribs – Côtes levées

Ribs - Côtes levéesPays : États-Unis États-Unis
Portions : 6
Préparation : 20 minutes
Marinade à sec : 12 h
Cuisson : 3h
Types de grils : Charbon de bois ou au gaz, cuisson indirecte.

 

 

 

Le “Must” du “Must”. Les côtes levées sont bien intégrées dans notre patrimoine culinaire québécois. L’été venu, c’est l’une des recettes les plus réalisées sur le BBQ. Tout le monde y va de sa petite touche personnelle. C’est hallucinant de constater la quantité de recettes proposées pour faire des côtes levées. Ça part dans tous les sens; avec du Jack Daniel, de la bière, du jus de pommes, à la mijoteuse, au four, bouillie, etc. Pour ma part, j’adore les “ribs” lorsqu’elles sont, vraiment tendres, fumées, bien épicées, enrobées d’une sauce moyennement sucrée et caramélisée.

Pour ce qui est de la coupe de viande, prenez idéalement les côtes de dos ou les “baby back”. Elles sont un peu plus coûteuses, mais c’est nettement plus savoureux.

Finalement, pour obtenir des “Ribs” ultra tendre, quelques opérations de base s’imposent. Les voici à l’instant.

 

Les ingrédients


2 gros “rack” de côtes de dos
2 tasses de copeaux de bois de mesquite, de pommier ou de hickory trempé
Une bière blonde*

* Prenez de la bière blonde au lieu de la bière noire. La bière noire apporte un goût amer aux “ribs”. Les huiles du houblon sont trop présentes dans ces bières. Au final le résultat est moins intéressant.

Sel à frotter (Dry Rub) :

4 c. à thé de sel
2 c. à soupe de cassonade
2 c. à thé de paprika fumé
2 c. à thé de poudre de chili
2 c. à thé de poudre d’oignon
2 c. à thé de poudre d’ail
2 c. à thé de poivre
2 c. à thé de moutarde en poudre
1 c. à thé de cumin en poudre

Sauce vadrouille :

1 tasse de jus de cuisson de “Ribs” *
1/2 tasse de ketchup
1/2 tasse de sauce chili
1/4 tasse de cidre de pomme
1 c. à soupe de sauce à l’habanero ou autre sauce piquante.
2 c. à thé de sel à frotter
1 c. à thé de sauce Worcestershire

* À la fin de la première cuisson des côtes levées, vous allez filtrer le jus de cuisson pour réaliser la sauce vadrouille.

Préparation


1. “Skinnez” les côtes levées. Cette opération consiste à enlever la membrane qui recouvre les os. Donc, tournez les côtes levées à l’envers. Les os vers le haut. À l’aide d’un couteau à beurre, insérer le bout de la lame entre la membrane et un os. Levez la lame du couteau de telle sorte à détacher la membrane. Retirez ensuite cette dernière en tirant avec vos mains. Cette étape est essentielle pour obtenir des « ribs » très tendres.

2. Massez généreusement les côtes levées avec le sel à frotter. Conserver 2 c. à thé de sel à frotter pour la sauce vadrouille. Enrober les côtes d’une pellicule plastique et mettre au frigo 12 h.

3. Préchauffer le four à 325 F.

4. Prenez une rôtissoire, ajouter la grille au fond. Ajoutez une bière blonde et 1 1/2 tasse d’eau. Déposer les côtes levées sur la grille. Les côtes levées ne doivent pas baigner dans l’eau. L’objectif est de réaliser une cuisson à la vapeur. Couvrir la rôtissoire et mettre au four pour environ 2 h 30 à 3 h. Si vous n’avez pas de couvercle, utilisez du papier d’aluminium.

5. Retirer les « ribs » du four lorsque la viande commence à se détacher. Laissez reposer 1 heure environ. Le temps qu’elles refroidissent. Faites tremper les copeaux de bois 30 min dans l’eau tiède.

6. Filtrez le jus de cuisson et préparez la sauce vadrouille. Verser dans une petite casserole et faire réduire à feu moyen quelques minutes.

7. Préparez votre BBQ au gaz ou au charbon pour une cuisson indirecte. Mettre les copeaux de bois dans une boite à fumer et déposer sur la grille du BBQ côté feu.

8. Badigeonner les côtes de sauce vadrouille et déposer sur la grille à l’opposé de la source de chaleur.

9. Cuire les « ribs » entre 20 et 30 min. Tourner et badigeonner régulièrement. Elles cuiront uniformément.

10. Lorsque la viande est bien rôtie et que la viande se détache facilement, c’est prêt.
Accompagner les « ribs » avec une bonne salade de chou, des frites et de la bière bien sûr.

Enjoy.

Habanero chip – Blair's death rain

Blair's death rainPays : États-Unis  États-Unis
Compagnie : Blair’s
Site web : extremefood

 

 
Oh man ! ces chips à l’habanero sont trop, trop, trop hot. J’ai goûté à trois produits de la cie Blair’s samedi dernier; les “Buffalo wing chip”, les “Chipotle chip” et les crazy “Habanero chip”.

Les “Buffalo wing” sont super bonnes, un peu piquantes avec un côté sucré agréable. Rien de bien méchant.

Les “Chipotle chip”… aii,ça commence à brûler. À la première croquer, on sent la chaleur envahir la bouche. Le goût n’est pas pire, mais on ne reconnaît pas les saveurs du chipotle.

Les “Habanero chip”… c’est un suicide. J’accuse Blair’s de vouloir volontairement nous faire mal. C’est une forme de voies de fait contre la personne. Aussitôt que les muqueuses de la bouche entrent en contact avec la chips, la torture commence.

Du coup, la bouche et la langue produisent automatiquement une quantité industrielle de salive. Ça n’arrête pas. Le combat est féroce. La bouche en feu, les yeux larmoyants… on reprend une chip pour épater la galerie. On est de même les gars. On aime ça le courage.

Après 2 chips, il n’y a plus de fun. Aucun plaisir. L’accent est mis sur les solutions; “Comment arrêter ça batinse !”. Quelques gorgées de bière et tout ce calme. Pis là, on se regarde et ont se dit “Man, es-tu game de recommencer ? “… Vous connaissez la suite. lol

Le plus drôle là-dedans, c’est que les chips à l’habanero ne goûtent pas l’habanero. Le goût est synthétique et pas si bon que ça.

Les Blair’s death rain – Habanero chip existe simplement parce que les gars veulent les défier. Il n’y a pas d’autre raison, mais c’est une bonne raison… 😉

Pikliz

PiklizPays : Haïti Haïti
Portions : 1 litre
Préparation : 5 minutes
Macération : 2 à 3 jours

 

 

 

 
 

Le pikliz est un accompagnement que j’adore. Ce mélange de piment, de chou et de carotte rapée marinés dans du vinaigre et un peu de jus de lime, apporte du piquant à tout les plats. Pour ma part, j’aime bien ajouter un peu d’oignon vert. Ça ajoute de la couleur et du goût. Faites attention, selon la quantité de piment ajouté, certain pikliz arrache la gueule.

 

Les ingrédients


1/4 de chou râpé. Ne pas prendre le chou de Savoie.
1 carotte râpée.
2 piments habanero coupés en lanières.
1 oignon vert haché.
4 clous de girofle.
8 grains de poivre noir.
Le jus d’une lime
Vinaigre blanc

Préparation


1. Mettre les légumes, les clous de girofle et les grains de poivre dans un pot Masson de 1 litre.

2. Ajouter le jus de lime et finir le remplissage avec le vinaigre blanc.

3. Mettre au frigo et laisser macérer 2 ou 3 jours en tournant le pot au 12 h.

Cebolla morada con habanero – Oignon rouge au piment habanero mariné

Cebolla morada con habanero - oignon rouge au piment habanero mariné Pays : Mexique  Drapeau du mexique
Portions : 4
Préparation : 10 minutes
Cuisson: 2 minutes

 

 

 

 
 

Cet accompagnement rehausse à merveille plusieurs mets mexicains. En particulier le cochinita pibil. Étonnamment, le piment habanero est agréable dans cette recette. La cuisson et le jus d’orange amer font ressortir les arômes et les saveurs hallucinante de l’habanero et atténue sont violence en bouche.

 

Important :  Manipuler les piments habanero avec précaution. Ce piment est l’un des plus fort sur l’échelle de Scoville.

 

Les ingrédients


2 gros oignons rouges émincés
1/2 piment habanero émincé finement. Enlever les graines et les nervures.
1 c. à soupe d’huile végétale
100 à 150 ml de jus d’orange amer. Si vous n’en avez pas, mélanger 3 portion de jus de citron pour une portion de jus d’orange.
Une pincée de sel

Préparation


1. Ajouter l’huile dans une casserole et ajouter les oignons, le piment habanero et cuire à feu doux 2 minutes maximum. Les oignons doivent rester croquant.

2. Mettre les oignons et le piment dans un bol et ajouter le jus d’orange amer et la pincée de sel. Important de ne pas noyer les oignons de jus. Laisser reposer au réfrigérateur. Consommer froid.