Archive for États-Unis

Double Bastard

Double BastardPays : États-Unis États-Unis
Appréciation : 9.5/10
Style : American Strong Ale
Taux alcool : 11.2 %
Format(s) : 22 oz

 

Stone Brewing Co., la brasserie #1 dans ma liste. J’adore tout de Stone; leurs bières, leur brand, leur mission, leur créativité et surtout leur arrogance contagieuse. Que ce soit par la description de leurs bières, leurs produits dérivés, etc. Stone vous met constamment au défi. Assurément une marque de gars !

La “Double Bastard” est un bon exemple. Cette “American Strong Ale”, l’une des meilleures au monde, ne laisse personne indifférent. Du haut de ses 11.2 %, cette bière vous ramasse comme une faucheuse. À consommer avec des professionnels seulement ! lol.

D’une couleur ambrée au généreux collet, la “Double Bastard” vous “challenge” dès le départ.

Au nez, c’est l’explosion de houblon et de malt caramélisé. Les effluves puissants, odorants et aromatiques, agacerons votre impatience. Vous aurez du mal à contrôler votre tentation d’y goûter.

En bouche, c’est l’agression en règle. Une bonne dose d’amertume, de malt, d’alcool et de caramel. Cette “American Strong Ale” est ronde et robuste du début jusqu’à la fin. L’amertume du houblon reste en bouche quelques minutes après avoir avalé la dernière gouttelette. Malgré tout, l’équilibre de cette “American Strong Ale” est remarquable.

À vous d’essayer… pour les braves qui n’ont pas les papilles peureuses 😉

Dogfish Head Bitches Brew

Bitches brewPays : États-Unis États-Unis
Appréciation : 9,0/10
Style : Imperial Stout
Taux alcool : 9 %
Format(s) : 500 ml ( 1 US Pint)

 

Dogfish Head, une autre brasserie classée de mon top 5. Cette brasserie m’a eu dès le départ avec leurs IPA 60, 75, 90 et 120 Minute. Des bières audacieuses qui sortent de l’ordinaire.

Voici leur Imperial Stout “Bitches Brew”. Cette édition limitée brassée par Dogfish Head vaut le détour. Je sais que je dis souvent que l’IPA est mon style de bière préféré, mais la Stout suit tout près. J’adore ça et la Bitches Brew a su me rassasiez solide. Ce qui est intéressant avec la Bitches Brew, c’est qu’elle est brassée avec du miel et des racines de gesho. Une racine d’un arbuste que l’on retrouve en Éthiopie.

D’une couleur noir foncée, la Bitches Brew offre un collet généreux, crémeux et bien doré. Ce dernier diminue tranquillement au fil du temps.

Au nez, c’est la torréfaction. On sent le fumée, le malt bien torréfié, le cacao, la noisette et une pointe de caramel. Le houblon est subtil, mais tout de même présent.

En bouche, c’est…trop bon. Une bonne amertume, du cacao, du miel, du malt torréfié et de la noisette. Pas de surprise entre le nez et la bouche 😉 Une bonne rondeur vient supporter toutes ses saveurs bien relevées. Le sucre est bien présent, mais pas dérangeant. La final est divine. Les saveurs restent quelque temps en bouche. Un bonus.Ce que j’ai surtout apprécié de cette Stout, c’est l’équilibre du produit. Tout est bien balancé.

À essayer 😉

Rogue Morimoto Imperial Pilsner

Imperial PilsnerPays : États-Unis États-Unis
Appréciation : 9,0/10
Brasseur : Rogue Brewery
Style : Imperial Plisner
Taux alcool : 8,8 %
Format(s) : 750 ml

 

Rogue, Rogue, Rogue… J’adore Rogue. Cette brasserie fait partie de mon top 5. Je suis vendu d’avance à tous leurs produits, donc difficile pour moi d’être objectif en ce moment. La Morimoto est la dernière bière que j’ai dégusté de cette formidable brasserie. Encore une fois, je n’est pas été déçu.

Cette Imperial Pilsner à une belle couleur jaune dorée avec un léger collet.

Au nez, c’est bien dry hoppé. Le côté floral du houblon et les arômes du malt sont bien présents. Une pointe herbeuse nous rappel cependant que nous avons affaire à une Pilsner.

En bouche c’est très, l’amertume est bien présent du début jusqu’à la fin. Agréable pour ce type de bière. Arrive ensuite des saveurs de malt bien prononcé et des fines pointes d’agrumes. Côté texture, c’est assez léger, une belle rondeur en bouche soutenue par une effervescence moyenne.

Si vous trouvez des produits de la brasserie Rogue, n’hésitez pas à les acheter. Vous ne serez pas déçu.

L’incroyable Texas Chili fumé

Texas ChiliPays : États-Unis États-Unis
Portions : 20
Préparation : 20 minutes
Cuisson : 6 h
Types de grils : Charbon de bois ou au gaz, cuisson indirecte.

 
 
 
 
 
 
Le weekend dernier, j’ai aidé un copain à préparer un festin au BBQ pour 30 carnivores. Nous avons allumé les BBQ à 2 h du matin et planifier le plan de travail. Au menu… Brisket, Texas Chili et Ribs !!!

Ma tâche était de préparer le Texas Chili fumé au BBQ. Je prépare le charbon de bois et “hop”, la cuisson commence. Je saute les légumes, cuit la viande, ajoute un peu de ceci, un peu de cela, des copeaux de bois, je couvre et je laisse mijoter toute la nuit en prenant le soin de brasser de temps en temps. Ce chili se prépare en un tour de main. Parfait pour les circonstances.

Après 6 h de cuisson, j’ouvre le couvercle, je prends une cuillère, je goûte et… POW !!! Mes papilles sont frappées de plein fouet par le mélange de saveur fumée, cumin, chili, ail.

WOW,ce Texas Chili est complètement “débile”. L’un des meilleurs que j’ai mangé depuis ma naissance. Tout était bien balancé et le goût de fumé apporte une richesse incroyable. Une agréable surprise.

À vous de l’adopter maintenant 😉

 

Les ingrédients


4 lb de boeuf haché
2 lb de brisket déjà cuit et coupé en dé
1 1/2 oignon rouge ciselé
4 gousses d’ail émincées
1 à 2 piment2 Jalapeño épépinés
750 ml de sauce BBQ
500 ml de bière blonde
300 ml de sauce chili
1 boîte de tomates en dés
2 tasses de haricot rouge
4 c. à soupe de cumin
4 c. à soupe de poudre de chili
3 c. à soupe de vinaigre de cidre
2 c. à soupe de cassonade foncée
2 c. à soupe de jus de citron frais
2 c. à soupe de paprika
1/2 c. à thé de paprika fumé
Huile
Sel
Poivre
2 tasses de copeaux de bois de mesquite, de pommier ou de hickory trempé

Préparation


1. Préparez votre BBQ au gaz ou au charbon pour une cuisson indirecte. La cuisson du Texas Chili va se faire 100% sur le BBQ donc prenez une cocotte ou une rôtissoire adaptée à cet effet. Pour ma part, j’ai utilisé une rôtissoire normale et je n’ai pas eu de problème.

2. Mettre la rôtissoire sur la grille au-dessus de la zone de chaleur. Faites chauffer un peu d’huile et ajouter les oignons, l’ail et le piment Jalapeño. Faites revenir quelques minutes.

3. Ajouter le boeuf haché, le brisket et cuire quelques minutes. Lorsque la viande commence à colorer, déglacer avec la bière.

4. Ajouter ensuite le reste des ingrédients. Mélanger et assaisonner à votre goût.

5. Éloigner maintenant la rôtissoire de la source de chaleur afin de débuter la cuisson indirecte. Laisser mijoter à couvert environ 6 h en remuant régulièrement le Texas Chili.

6. À la mi-cuisson, ajouter les copeaux de bois dans directement sur le charbon de bois, couvrir et poursuivre la cuisson. La fumée va donner un goût exceptionnel au Texas Chili.

7. Rectifier l’assaisonnement dans les dernières minutes de cuisson. Ajoutez du cumin, de la poudre de chili et du jus de citron au besoin. Le résultat final doit être bien relevé et bien consistant.

Déguster avec une bière tout en fermant les yeux… lol

Sauce BBQ de base

Sauce BBQPays : États-Unis États-Unis
Crédit : Steven Raichlen
Portions : Environ 750 ml
Préparation : 20 minutes
Cuisson : 40 minutes

 

 

 

 

 

Voici une base de sauce BBQ simple et rapide à préparer. En ce qui me concerne, j’ai besoin de cette sauce pour une recette à venir. Donc, je me permets de vous la partager.

Pour ceux et celles qui s’attendent à une sauce BBQ comme celle que nous retrouvons en boîte dans les supermarchés, oubliez ça ! Cette sauce BBQ est un joyeux mélange aigre-doux bien relevé. De plus, la texture est plus onctueuse. Vraiment délicieuse avec le poulet et le porc.

 

Les ingrédients


3 c. à soupe d’huile végétale
1 oignon moyen émincé
1 gousse d’ail émincée
1/4 poivron vert émincé
1/2 tasse de ketchup
1/2 tasse de sauce tomate
3 c. à soupe de vinaigre de cidre
3 c. à soupe de sauce Worcestershire
3 c. à soupe de cassonade foncée
2 c. à soupe de jus de citron frais
2 c. à soupe de jus d’ananas
2 c. à soupe de mélasse
2 c. à soupe de moutarde préparée au choix
1 c. à thé de sauce piquante au choix
1 c. à thé de moutarde en poudre
1/2 c. à thé de poivre moulu
1/2 c. à thé de paprika fumé
Sel

Préparation


1. Ajoutez de l’huile dans une cocotte et faites revenir l’oignon, l’ail et le poivron à feu moyen. Cuire environ 4 min. Attention de ne pas colorer les ingrédients.

2. Ajouter le reste des ingrédients. Mélanger et assaisonner.

3. Ajouter 250 ml d’eau, mélanger, réduire le feu et laisser mijoter jusqu’à épaississement de la sauce.

4. Ajouter de l’eau si la sauce est trop épaisse. Rectifier l’assaisonnement au besoin.

La sauce BBQ est prête.

Shipyard IPA

Shipyard IPAPays : États-Unis  États-Unis
Appréciation : 7,0/10
Style : India Pale Ale (IPA)
Taux alcool : 5,8 %
Format(s) : 355 ml

 

IPA brassée à Portland dans le Maine par la brasserie Shipyard Brewing Co., cette India Pale Ale est assurément l’une dès moins houblonné que j’ai bu. Par contre, ce n’est pas une grande surprise, car cette IPA est brassée avec du Fuggle. Une variété de houblon aux doux arômes utilisé habituellement en fin de cuisson et en houblonnage à cru. Visuellement, cette IPA a une super belle couleur orangée cuivrée, bien limpide avec très peu de collets.

Au nez, cette bière dégage des arômes de malt, d’épice et une légère pointe de fruit. L’odeur du houblon est présente, mais c’est très fin.

En bouche, c’est une belle découverte. Je vous conseille de ne pas boire cette bière trop froide. Vous allez découvrir des saveurs de pomme, prune et de fruits mûrs. Je dois dire que Shipyard Brewing Co. donne une description très juste de leur IPA sur leur site. Douce, mince et légère, cette bière descend bien avec très peu de final. Le malt est bien présent. Par contre, il y a très peu d’amertume en bouche.

Une bière sympathique pour toutes occasions.

Sur ce, je quitte maintenant pour le Mondial de la bière de Montréal. Je vous reviens là-dessus sous peu 😉

Lobster roll du Maine

Lobster rollPays : États-Unis États-Unis
Portions : 4
Préparation : 20 minutes
Cuisson : 10 min

 

 

 

 

 

Les “lobster roll” du Maine sont un must de la gastronomie de la Nouvelle-Angleterre. Plusieurs personnes raffolent carrément de ces petits sandwichs aux homards. Actuellement, il y a un petit comptoir dans le Vieux-Port de Montréal qui fait fortune avec ça. Merde ! avoir su… lol.

Bref, ce sandwich, habituellement servi dans un pain à hot dog grillé, est un excellent choix pour casser la croûte sur l’heure du dîner. Le mélange de mayonnaise, de céleri, d’oignon et de homard est délicieux. Authentique, simple et sans prétention, le “Lobster roll” plaît généralement à tout le monde.

C’est vrai qu’il y a plusieurs endroits aux États-Unis où l’art culinaire laisse un peu à désirer, par contre, je trouve que la Nouvelle-Angleterre se démarque bien à ce niveau. J’ai mangé de superbes plats dans le Vermont, le New Hampshire et le Maine. Il y a un bon patrimoine culinaire dans le nord-est des États-Unis.

Pour cette recette, j’ai utilisé des pains sandwich au lieu des traditionnels pains à hot dog. Le goût et la texture sont selon moi supérieurs.

Les ingrédients


2 homards (1 1/4 lb)
1 tasse de mayonnaise
1/2 tasse de céleri coupé en petits dés
1/2 tasse d’oignon coupé en petits dés
1/2 c. à soupe de jus de citron
1/2 c. à thé de paprika
4 pains sandwich
Beurre
Sel
Poivre
Quartier de citron

Préparation


1. Faites bouillir de l’eau dans un chaudron. Ajouter une c. à soupe de sel par litre d’eau. Lorsque l’eau est en ébullition, plongez les homards tête première dans l’eau. Lorsque l’eau bout de nouveau, comptez 10 minutes et retirez les homards de l’eau. Égoutter et tiédir les homards quelques minutes au frigo.

2. Décortiquez les homards, coupez la chair en cube et mettre dans un bol.

3. Ajouter le céleri, l’oignon, le jus de citron, le paprika et la mayonnaise. Attention de ne pas trop ajouter de mayo. Assaisonnez correctement et mélanger. Laissez reposer au frigo quelques minutes.

4. Faites chauffer du beurre dans une poêle et griller les pains.

5. Coupez les pains en deux, ajouter de la préparation de homard à l’intérieur, fermez les yeux et déguster.
Servir avec des chips ou des frites.

C’est simple, mais c’est bon. Certain seront offusquer de dénaturer ainsi le homard, moi le premier… bof !!! une fois de temps en temps il n’y a rien de mal à ça 😉

Enjoy !

BBQ Ribs – Côtes levées

Ribs - Côtes levéesPays : États-Unis États-Unis
Portions : 6
Préparation : 20 minutes
Marinade à sec : 12 h
Cuisson : 3h
Types de grils : Charbon de bois ou au gaz, cuisson indirecte.

 

 

 

Le “Must” du “Must”. Les côtes levées sont bien intégrées dans notre patrimoine culinaire québécois. L’été venu, c’est l’une des recettes les plus réalisées sur le BBQ. Tout le monde y va de sa petite touche personnelle. C’est hallucinant de constater la quantité de recettes proposées pour faire des côtes levées. Ça part dans tous les sens; avec du Jack Daniel, de la bière, du jus de pommes, à la mijoteuse, au four, bouillie, etc. Pour ma part, j’adore les “ribs” lorsqu’elles sont, vraiment tendres, fumées, bien épicées, enrobées d’une sauce moyennement sucrée et caramélisée.

Pour ce qui est de la coupe de viande, prenez idéalement les côtes de dos ou les “baby back”. Elles sont un peu plus coûteuses, mais c’est nettement plus savoureux.

Finalement, pour obtenir des “Ribs” ultra tendre, quelques opérations de base s’imposent. Les voici à l’instant.

 

Les ingrédients


2 gros “rack” de côtes de dos
2 tasses de copeaux de bois de mesquite, de pommier ou de hickory trempé
Une bière blonde*

* Prenez de la bière blonde au lieu de la bière noire. La bière noire apporte un goût amer aux “ribs”. Les huiles du houblon sont trop présentes dans ces bières. Au final le résultat est moins intéressant.

Sel à frotter (Dry Rub) :

4 c. à thé de sel
2 c. à soupe de cassonade
2 c. à thé de paprika fumé
2 c. à thé de poudre de chili
2 c. à thé de poudre d’oignon
2 c. à thé de poudre d’ail
2 c. à thé de poivre
2 c. à thé de moutarde en poudre
1 c. à thé de cumin en poudre

Sauce vadrouille :

1 tasse de jus de cuisson de “Ribs” *
1/2 tasse de ketchup
1/2 tasse de sauce chili
1/4 tasse de cidre de pomme
1 c. à soupe de sauce à l’habanero ou autre sauce piquante.
2 c. à thé de sel à frotter
1 c. à thé de sauce Worcestershire

* À la fin de la première cuisson des côtes levées, vous allez filtrer le jus de cuisson pour réaliser la sauce vadrouille.

Préparation


1. “Skinnez” les côtes levées. Cette opération consiste à enlever la membrane qui recouvre les os. Donc, tournez les côtes levées à l’envers. Les os vers le haut. À l’aide d’un couteau à beurre, insérer le bout de la lame entre la membrane et un os. Levez la lame du couteau de telle sorte à détacher la membrane. Retirez ensuite cette dernière en tirant avec vos mains. Cette étape est essentielle pour obtenir des « ribs » très tendres.

2. Massez généreusement les côtes levées avec le sel à frotter. Conserver 2 c. à thé de sel à frotter pour la sauce vadrouille. Enrober les côtes d’une pellicule plastique et mettre au frigo 12 h.

3. Préchauffer le four à 325 F.

4. Prenez une rôtissoire, ajouter la grille au fond. Ajoutez une bière blonde et 1 1/2 tasse d’eau. Déposer les côtes levées sur la grille. Les côtes levées ne doivent pas baigner dans l’eau. L’objectif est de réaliser une cuisson à la vapeur. Couvrir la rôtissoire et mettre au four pour environ 2 h 30 à 3 h. Si vous n’avez pas de couvercle, utilisez du papier d’aluminium.

5. Retirer les « ribs » du four lorsque la viande commence à se détacher. Laissez reposer 1 heure environ. Le temps qu’elles refroidissent. Faites tremper les copeaux de bois 30 min dans l’eau tiède.

6. Filtrez le jus de cuisson et préparez la sauce vadrouille. Verser dans une petite casserole et faire réduire à feu moyen quelques minutes.

7. Préparez votre BBQ au gaz ou au charbon pour une cuisson indirecte. Mettre les copeaux de bois dans une boite à fumer et déposer sur la grille du BBQ côté feu.

8. Badigeonner les côtes de sauce vadrouille et déposer sur la grille à l’opposé de la source de chaleur.

9. Cuire les « ribs » entre 20 et 30 min. Tourner et badigeonner régulièrement. Elles cuiront uniformément.

10. Lorsque la viande est bien rôtie et que la viande se détache facilement, c’est prêt.
Accompagner les « ribs » avec une bonne salade de chou, des frites et de la bière bien sûr.

Enjoy.

Beef Brisket BBQ

Beef BrisketPays : États-Unis États-Unis
Portions : 20
Préparation : 10 minutes
Marinade à sec : 12 à 24 h
Cuisson : 10h à 4h
Types de grils : Charbon de bois ou au gaz, cuisson indirecte.

 

 

 

Très populaire dans le sud des États-Unis, le Brisket est sans aucun doute le roi du BBQ. C’est l’un des défis ultimes pour les “King” du BBQ. Si la cuisson n’est pas surveillée et contrôlée régulièrement, votre Brisket sera tout simplement “scrap”.

Pour réaliser votre Brisket, rendez-vous chez votre boucher et demandez-lui une grosse pièce de poitrine de boeuf avec une bonne couche gras bien uniforme *. La poitrine de boeuf est la partie juste au-dessus des pattes avants de l’animal. Elle supporte 60% du poids du boeuf. Donc, une viande très coriace. Par contre, elle contient énormément de collagène entre les fibres musculaires. L’objectif est de fracasser le collagène par une cuisson précise afin d’attendrir la viande au maximum. Croyez-moi, lorsque la viande est attendrie, c’est un pur délice en bouche.

Allez ! au boulot les “Boys”. L’heure est venu d’affronter la bête.

* Sur la photo vous remarquerez que nous avons dû ajouter des tranches de gras, car certaines zones de notre pièce de viande étaient trop maigres. N’hésitez-pas à barder votre viande au besoin. Vous éviterez qu’elle ne sèche.

 

Les ingrédients


10 livres de poitrine de boeuf
1/2 tasse de jus de pomme
2 c. à soupe de sauce soya
1 c. à soupe de poudre d’ail
2 tasses de copeaux de bois de mesquite, de pommier ou d’hickory trempé
Une seringue à sauce

Sel à frotter (Dry Rub) :

1 tasse de cassonade
1/2 tasse de sel
3 c. à soupe de paprika
1 c. à soupe de poudre d’ail
1 c. à soupe de poudre d’oignon
1 c. à soupe de piment de cayenne
1 c. à soupe de cumin en poudre
1 c. à soupe de poivre
1 c. à thé de graine de céleri

Sauce vadrouille :

2 tasses de ketchup
1/2 tasse de vodka
1/2 tasse de vinaigre de cidre de pomme
1/8 tasse de sucre
1/8 tasse de sel
2 c. à soupe de jus de citron
1/2 c. à soupe de cumin en poudre
1/2 c. à soupe de chili en poudre
1/2 c. à soupe de piment de cayenne
1/4 c. à soupe de poudre d’ail

Préparation


1. Déposer la poitrine de bœuf sur une plaque. Mélanger le jus de pomme, la sauce soya et la poudre d’ail. À l’aide d’une seringue à sauce, injecter la solution dans la viande.

2. Faites des petites incisions croisées sur le gras et bien enrober la viande de sel à frotter. Il faut bien le masser pour faire entrer les saveurs. Couvrir d’une pellicule plastique et mettre au frigo de 12 à 24 h.

3. Préparer la sauce vadrouille. Faites tremper 30 min les copeaux de bois dans l’eau tiède.

4. Préparez votre BBQ au gaz ou au charbon pour une cuisson indirecte. Attention, la température ne doit jamais dépasser 225 F. Le collagène cède à 190 F. Gardez la température entre 200 F et 225 F et le résultat sera parfait.

5. Badigeonner la viande de sauce vadrouille et déposer la pièce de boeuf sur la grille à l’opposé de la source de chaleur. Cette cuisson indirecte permet à la viande de cuire longtemps sans brûler.

6. Cuire entre 10 et 14 h. Badigeonner régulièrement. À la mi-cuisson, déposer à quelques reprises des copeaux de bois. Ils fumeront la viande.

7. Décapsulez quelques bières, sortez le jeu de fer et amusez-vous.

8. Lorsque la viande se détache, c’est prêt. Éteindre le BBQ et couper la viande en fines tranches. Sens contraire de la fibre.

9. Trancher du bon pain. Badigeonnez de mayonnaise et faites vos meilleurs sandwichs. Accompagner vos chefs-d’œuvre de chili.

Bon appétit.

Habanero chip – Blair's death rain

Blair's death rainPays : États-Unis  États-Unis
Compagnie : Blair’s
Site web : extremefood

 

 
Oh man ! ces chips à l’habanero sont trop, trop, trop hot. J’ai goûté à trois produits de la cie Blair’s samedi dernier; les “Buffalo wing chip”, les “Chipotle chip” et les crazy “Habanero chip”.

Les “Buffalo wing” sont super bonnes, un peu piquantes avec un côté sucré agréable. Rien de bien méchant.

Les “Chipotle chip”… aii,ça commence à brûler. À la première croquer, on sent la chaleur envahir la bouche. Le goût n’est pas pire, mais on ne reconnaît pas les saveurs du chipotle.

Les “Habanero chip”… c’est un suicide. J’accuse Blair’s de vouloir volontairement nous faire mal. C’est une forme de voies de fait contre la personne. Aussitôt que les muqueuses de la bouche entrent en contact avec la chips, la torture commence.

Du coup, la bouche et la langue produisent automatiquement une quantité industrielle de salive. Ça n’arrête pas. Le combat est féroce. La bouche en feu, les yeux larmoyants… on reprend une chip pour épater la galerie. On est de même les gars. On aime ça le courage.

Après 2 chips, il n’y a plus de fun. Aucun plaisir. L’accent est mis sur les solutions; “Comment arrêter ça batinse !”. Quelques gorgées de bière et tout ce calme. Pis là, on se regarde et ont se dit “Man, es-tu game de recommencer ? “… Vous connaissez la suite. lol

Le plus drôle là-dedans, c’est que les chips à l’habanero ne goûtent pas l’habanero. Le goût est synthétique et pas si bon que ça.

Les Blair’s death rain – Habanero chip existe simplement parce que les gars veulent les défier. Il n’y a pas d’autre raison, mais c’est une bonne raison… 😉