Archive for Bières

Flying Mouflan

Flying MouflanPays : États-Unis États-Unis
Appréciation : 9,5/10
Brasseur : Tröegs
Style : Barley Wine
Taux alcool : 9,3 %
Format(s) : 22 oz

 

Première fois que j’attaque la “Barley Wine” de la brasserie Tröegs. J’ai déjà dégusté leur “Pale Ale”, leur “Imperial Amber – Nugget Nectar” et leur “Perpetual IPA”. En résumé, leurs produits sont irréprochables. Donc, mes attentes envers la “Flying Mouflan” étaient assez hautes.

Au nez, on sent bien les variantes des houblons Chinook et Simcoe. C’est bien floral. Ajouter à cela, les pointes puissantes de malt, de chocolat et de sucre. Vraiment bien balancé.

Buccalement parlant, la “Flying Mouflan” s’amusera avec vos papilles sans retenue. C’est une explosion de riches saveurs de céréale, de chocolat, de caramel et de houblon. C’est bien rond avec une finale bien amer. Divin.

Sah’tea

SahteaPays : États-Unis États-Unis
Appréciation : 6,0/10
Brasseur : Dogfish Head
Style : Traditional Ale
Taux alcool : 9 %
Format(s) : 500 ml

 

Mis à part leurs productions régulières, Dogfish Head est aussi reconnu pour leur innovation et leur production de bières exclusives qui sortent vraiment de l’ordinaire. La Sah’tea est l’une d’elles.

Cette bière brassée avec du seigle, des baies de genièvre, du thé noir, de la cardamome, de la cannelle, du gingembre, du clou de girofle et du poivre noir ne laisse personne indifférent. Pour ma part, je n’ai pas vraiment aimé. Trop parfumé à mon goût. Les saveurs du thé chai sont intenses et dominantes. C’est une belle expérience, mais ce n’est pas ma tasse de thé.

Visuellement cette “Traditional Ale” a une belle couleur dorée un peu voilée avec un léger collet.

Au nez, nous savons rapidement que nous allons déguster une bière pas comme les autres. Les arômes épicés de cannelle, gingembre, genièvre et de girofle explosent littéralement. Ça cache tout le reste.

En bouche, c’est…. étrange. Un mélange de bière et de thé chai. Les épices apportent une fraîcheur mentholée en bouche. C’est bizarre. Mentalement, il y a un “clash”, une distorsion. Encore une fois, en bouche, les épices dominent en maître.

C’est un bel exercice de style qui nous amène complètement ailleurs. J’apprécie cette innovation, mais je ne crois pas que cette bière mérite les 96 % qui lui sont attribués sur “Ratebeer”.

Brassin automne 2011

Brassin automne 2011.Pays : Québec (Canada) Québec
Lieu : Nanobrasserie Lalumière fût
Ville : Blainville
Appréciation : Nous le saurons sous peu…

 

Après des mois d’attente, les brasseurs de la nanobrasserie Lalumière fût ont finalement réalisé leur premier brassin cet automne. Cinquante litres d’IPA “Steve O ” sont maintenant en fermentation. Le plaisir se fera attendre encore quelques semaines. D’ici là, je tiens à féliciter mes copains pour leur rigueur et leur détermination sans failles dans ce projet.  Longue vie à cette nanobrasserie. Pour ma part, je vais me contenter d’y goûter 😉

6e soir

6e soirPays : Québec (Canada) Québec
Appréciation : 8/10
Brasseur : Dieu du Ciel!
Style : Pilsner impériale
Taux alcool : 8,5 %
Format(s) : 341 ml

 

OK, faut croire que la tendance est à l’extrême c’est temps-ci ! Une “Extra Special Bitter” par-ci, une “Triple IPA” par là, une “Ruine papilles” dans le fond là-bas. L’influence de notre voisin du sud se fait sentir de plus en plus. C’est bon, car on sort des paradigmes et les produits qui en résultent sont très intéressants.

Le 6e soir est l’une des ces bières. Du haut de ses 8,5 % d’alcool, cette “Pilsner impériale” a toutes les caractéristiques des bières fortes et la finesse des Pilsner. Une belle réussite.

Visuellement, cette “Pilsner impériale” a une belle couleur cuivrée limpide. Un tout petit collet et une effervescence timide.

Au nez, les arômes de houblon et d’alcool dominent. Rien d’autre. Certains ont remarqué des pointes d’agrumes… pas moi.

En bouche, on dénote une belle finesse et une bonne amertume. C’est bien malté et le houblon est présent du début à la fin. Un point négatif, l’alcool. Il y a un déséquilibre en bouche. L’alcool prend trop de place et laisse peu de place aux autres saveurs.

Estrella Damm Inedit

IneditPays : Espagne  Espagne
Appréciation : 7/10
Brasseur : Grupo Damm
Style : Blanche (witbier)
Taux alcool : 4,8 %
Format(s) : 750 ml

 

Je suis tombé par hasard sur cette “witbier”. En lisant l’étiquette, j’ai été surpris d’apprendre que cette blanche d’Espagne est le fruit d’une collaboration entre la brasserie Damm et par Ferran Adrià, Juli Soler et de l’équipe des sommeliers du restaurant El Bulli. Cette bière a été conçue pour être dégustée pendant les repas. Un compétiteur aux vins et qui plus est, ce boit dans des verres à vin blanc. Une gifle à l’industrie vinicole… lol

Ah !!! ben !!! me suis-je dit. Avec autant de “Superstars” à la fabrication, cette bière doit être exceptionnelle. J’y goûte.

Je constate, avec mon oeil aiguisé, que cette bière est légèrement ambrée, d’une couleur jus de pommes avec un tout petit collet.

Au nez, une forte explosion de coriandre, d’agrume et de levure nous réveille les sens. Les arômes sont francs et précis.

La surprise est gustative. Cette bière est d’une minceur inouïe pour une blanche. C’est aérien, léger et délicat. Aucune amertume. Ça se boit sans problème.

Hercules Double IPA

Hercules Double IPAPays : États-Unis États-Unis
Appréciation : 9,5/10
Style : Imperial Double IPA
Taux alcool : 10 %
Format(s) : 750 ml

 

Voici une Imperial Double IPA la mieux cotée au monde. Ceux qui prétendent que nos voisins du sud n’ont pas de bonne bières, détrompez-vous. Les meilleures bières que j’ai bues jusqu’à maintenant proviennent des États-Unis. Le milieu brassicole américain connait un essor fulgurant depuis quelques années et certains produits qui en découlent sont exceptionnels.

La Hercules Double IPA de la brasserie Great Divide est l’une de ces bières remarquables. Comme vous le savez, les IPA sont mes bières favorites et celle-ci a comblé mes attentes haut la main. En ce qui me concerne, c’est la première fois que je dégustais une bière de Great Divide. Je crois que ce ne sera pas la dernière

Allez, on se verse un verre de cette beauté. La couleur est cuivrée avec généreux collet. Belle effervescence.

Au nez, la Hercules Double IPA est magnifiquement houblonnée. Du houblon, du houblon et encore du houblon. Le malt est aussi bien présent, mais le côté floral du houblon, avec ses pointes d’agrumes et de fruits,détrône tout.

Tout comme le volet nasal , le houblon est omniprésent en bouche. Du début jusqu’à la fin. Ce n’est pas juste amer, les saveurs du houblon et du malt sont aussi présentes et très bien balancées. De plus, une pointe de noisette nous surprend à la toute fin. Je n’ai pas eu l’impression de boire une bière à 10 % d’alcool. C’est quand même assez mince en bouche pour une Double IPA.

En résumé, magnifique ! À boire absolument.

Extra Special Bitter – La vache folle

Extra Special BitterPays : Québec (Canada) Québec
Appréciation : 7/10
Style : Extra Special Bitter
Taux alcool : 6 %
Format(s) : 500 ml

 

Les bières de la microbrasserie Charlevoix sont de plus en plus présentes sur nos tablettes. La première bière que j’ai goûtée d’eux a été la “Dominus Vobiscum – Blanche” et j’avais été agréablement surpris par la qualité de cette bière. D’ailleurs, je devrais faire une critique de cette bière…

La prochaine sur ma liste était la “Extra Special Bitter” de la série La vache folle. Par un curieux hasard, j’ai reçu ce weekend 4 bières “La vache folle”. Sur la bouteille de la “ESB” on écrit un truc du genre “Un nez puissant aux fins parfums floraux de houblons anglais. Une bouche pleine soutenue par une amertume marquée.”. Quand je lis ça, j’ai automatiquement des attentes. C’est malheureusement la faiblesse de cette “ESB”. Ont créé trop d’attentes.

Visuellement, cette bière à vraiment une belle robe caramel avec un joli collet.

Au nez, ce ne sont pas les fins parfums floraux du houblon anglais qui nous frappe, mais plutôt les arômes du malt aux parfums de caramel.

En bouche, c’est bien rond et bien sucré. Un goût de sucre d’orge très agréable reste en permanence dans la bouche. C’est le point fort de cette bière. Le malt aussi est bien présent avec une belle pointe de houblon. Par contre, pour ce qui est de l’amertume marquée, on repassera. Ce n’est pas assez amer à mon goût pour ce type de bière.

Sierra Nevada – Pale Ale

Sierra Nevada Pale AlePays : États-Unis États-Unis
Appréciation : 9,0/10
Style : American Pale Ale
Taux alcool : 5,6 %
Format(s) : 355 ml

 

Non, mais, boire une Sierra Nevada Pale Ale assis en face du “Flat Iron” ça n’a pas de prix. Je dois dire que la Sierra Nevada Pale Ale est mon tout premier coup de coeur. C’est elle qui m’a donné le goût de brasser de la bière. En buvant cette “Pale Ale”, j’ai compris les subtilités et les nuances du houblon. Aujourd’hui, il existe plusieurs variétés de houblon. Cependant, quelques essences sont de vraie “Star” comme le houblon “Casacade” idolâtré pour ses arômes d’agrumes et de fruits, les houblons “Magnum” et “Perle” pour leurs propriétés amérisants et aromatiques.

Heureusement pour nous, la Sierra Nevada Pale Ale est brassée avec ces 3 variétés de houblons. Le résultat fait en sorte qu’elle est toujours l’une des Pale Ale les mieux classées sur Rate Beer.

Visuellement, cette bière est bien ambrée, limpide offrant un généreux collet.

Au nez, vous l’aurez deviné, c’est bien floral. On sent les pointes d’agrumes et de fruit propre au houblon Cascade.

En bouche, une bonne dose d’amertume agresse vos papilles. Les saveurs du malt sont bien présentes et apportent une rondeur en bouche. Une longue finale aromatique bien équilibrée vous fera sourire de bonheur.

Je suis vendu…

Summer Ale

Summer AlePays : États-Unis États-Unis
Appréciation : 6,0/10
Style : Blond Ale
Taux alcool : 4,39 %
Format(s) : 355 ml

 

De retour de New York… Bordel que cette ville est intense ! En attendant de faire le ménage de mes photos et de vous présenter tout ça, voici mon “post” sur la Summer Ale achetée au marché “Eataly” tout juste à côté du “Flat Iron” et pas trop loin de l’Empire State Building.

Cette “Blond Ale” de Long Island est sympathique, mais sans plus. Comme son nom le dit, c’est vraiment une bière d’été légère.

Visuellement, la Summer Ale est bien blonde avec une jolie teinte ambrée. Pas trop de collet.

Au nez, le malt et la levure dominent avec quelques pointes d’agrumes. Rien de très fort.

En bouche, un seul mot me vient en tête… aérien et rafraîchissant. Tout est léger du début jusqu’à la fin. Aucune rondeur. On goûte bien le malt et la levure. Une bière commerciale finalement.

Allez, je vous souhaite une bonne journée 😉

Small Batch : 471 series IPA

Small Batch : 471 series IPAPays : États-Unis États-Unis
Appréciation : 9,0/10
Style : Double IPA
Taux alcool : 9,2 %
Format(s) : 750 ml

 

Non, mais, y en a tu des bonnes bières aux USA ! C’est complètement fou.  Pour ma part, c’est la première fois que je dégustais une bière de la brasserie Breckenridge (Denver, Colorado). Je n’est pas été déçu. Une “Double IPA” aromatique, bien houblonnée avec du caractère. Directement dans mes cordes.

À l’oeil, la Small Batch IPA dévoile une robe d’une couleur jaune légèrement ambrée avec un léger collet.

Au nez, on remarque facilement les arômes très floraux du Simcoe et du Chinook. Les pointes d’agrumes et de sapinage sont omniprésentes et vraiment agréables.

En bouche, c’est encore une fois une explosion de saveurs. Du houblon à fond et une super belle amertume. Le goût du  malt est bien présent et apporte un bel équilibre. Malgré tout, pour ce type de bière, la Small Batch IPA est assez douce en bouche avec une belle finale amère.

J’ai bien aimé.