Archive for Bières

Dégustation St-Jean baptiste 2014

Dégustation bières


Pays : Québec Québec


 

La fête de la St-Jean baptiste est arrivée. Super belle occasion pour se taper une dégustation de bière avec les boys. Au menu ce soir :

1. 12 (Hefeweizen), 5,2%, brassée par Farnham Ale & Lager
2. 64 (American I.P.A), 6%, brassée par Farnham Ale & Lager
3. Hefeweizen, 5,2%, brassée par Les brasseurs RJ
4. O – IPA Tridimensionnelle (I.P.A.), 8%, brassée par Brasseurs illimités
5. Obscur Désir (Stout impériale), 9%, brassée par Les brasseurs du temps
6. Saison Framboise (Saison blonde), 6,5%, brassée par Brasserie Dunham
7. Zeste Saison (Saison), 4,5%, brassée par la microbrasserie Le Castor 
8. Transylvanian Pale Ale (TPA), 7%, brassée par la microbrasserie Kruhnen

Je déguste ça et vous reviens avec le compte rendu bientôt.
D’ici là, bonne St-Jean les ami(e)s et buvez avec modération 😉

a+

Yakima I.P.A.

Yakima I.P.A.Pays : Québec (Canada) Québec
Appréciation : 9/10
Brasseur : Micro Le Castor (Rigaud)
Style : India Pale Ale (IPA)
Taux alcool : 6,5 %
IBU : 75
Format(s) : 660 ml

 

Shame on me. Comment ce fait-il que je n’ai pas encore créé un article sur la Yakima I.P.A. avant aujourd’hui ? Je me le demande encore. Est-ce par égoïsme ?… Possible. Est-ce que je voulais garder le secret pour moi ?… Possible. Tsé, quand on trouve un petit trésor, on veut le chérir un peu avant de le partager.

La Yakima I.P.A de la microbrasserie Le Castor, c’est un peu ça. Un beau petit trésor de bière qu’on veux garder pour soi. Cette IPA n’a rien à envier aux IPA de la côte ouest américaine. Et ça, c’est une super bonne nouvelle pour nous.

Voilà à peine quelques années, pour boire une bonne IPA, il fallait prendre l’auto, passer la frontière américaine et se diriger vers le “beer store” le plus près. C’était un peu triste, car au Québec, nous avions plusieurs microbrasseries qui tentaient tant bien que mal de créer des IPA, mais la qualité n’était souvent pas au rendez-vous. Heureusement, cette époque est révolue et depuis quelques mois déjà, on constate vraiment une tendance IPA déferler partout dans les points de vente.

Certaines brasseries et microbrasseries ne parviennent toujours pas à maîtriser ce style. Cependant, d’autre, comme la microbrasserie Le Castor y arrive haut la main.

Je ne me lancerai pas dans une description poétique du produit. La seule chose que je peux vous dire est ceci… si vous aimez les IPA rafraîchissante avec une bonne présence de houblons fruités et résineux, hé bien, cette bière est pour vous.

Félicitations à la micro Le Castor pour cet excellent produit et merci à mes amis pour cette belle découverte.

Cheers

 

Rastafayan

Rasta FayanPays : Québec (Canada) Québec
Appréciation : 8/10
Brasseur : Brasseurs illimités pour Noire et Blanche
Style : Brune impériale
Taux alcool : 9 %
IBU : 95
Format(s) : 500 ml

 

Un beau samedi matin ensoleillé, la crampe de cerveau me prend et j’appelle du monde pour un BBQ. Tic! Tac!, Tic! Tac!, le compte à rebours s’est enclenché et le “peak d’adrénaline” embarque. J’ai deux heures pour planifier et acheter la bouffe.

Ah! oui, petit détail. Mes potes sont brasseurs de bières. Beau défi de trouver une bonne boutique spécialisée en bières de microbrasserie dans mon coin.

Je file vers St-Eustache pour acheter mes trucs. En roulant, je suis ébloui par une affiche. Je me frotte les yeux. Bordel, je rêve. J’aperçois la boutique “Espace houblon” qui vend des bières de microbrasserie. Je tourne à droite, me stationne et entre dans la boutique.

Enfin, j’ai trouvé ma cachette de bière à 5 minutes de chez moi. Super boutique et les conseils reçus correspondaient tous à mes attentes.

En voici justement une. La Rastafayan, une brune impériale très intéressante produite par Noir et Blanche.

Habituellement, je me méfie un peu des “Imperial Brown Ale” avec une forte teneur en alcool. Souvent un peu trop ronde et sucrée en bouche. J’aime les bières équilibrées et la “Rastafayan” m’a agréablement surpris à ce niveau.

À l’oeil, cette bière à une belle couleur brun foncée avec une teinte cuivrée et un beau petit collet.

Au nez, ont sent bien les effluves de houblon et de malt torréfié avec une belle pointe légèrement chocolatée.

En bouche, c’est la surprise. Super belle amertume, houblonné, bien malté, pas trop ronde et bien balancé. Honnêtement, cette bière “flirt” un peu avec la “Black IPA”. Ce qui me convient parfaitement.

Merci au gars d’espace houblon” pour cette proposition. Je repasse vous voir bientôt !

Boréale IPA

Boréale  IPA | QuébecPays : Québec (Canada) Québec
Appréciation : 8/10
Style : IPA
Taux alcool : 6,2 %
IBU : 50
Format(s) : 341 ml

 

Nous le savons tous, les IPA sont des bières extrêmes, rebelles, “underground”. C’est un petit créneau qui cible une clientèle d’irréductible. Difficile à vendre aux non-initiés. Il faut apprendre à apprivoiser les saveurs, les parfums et l’amertume du houblon avant de l’apprécier réellement. C’est un goût qui se développe avec le temps. Une chose est sûre, personne ne reste indifférent en buvant une IPA.

Heureusement, il y a de plus en plus de connaisseurs de bières et souvent la IPA sera la porte d’entrée qui leur fera découvrir l’univers de la microbrasserie.

Les Brasseurs du Nord, une brasserie québécoise, se lancent dans la commercialisation d’une IPA accessible au grand public. Il était temps. Selon moi, le “timing” est excellent pour commercialiser ce type de produit à grande échelle. Le marché de la microbrasserie est en effervescence et les amateurs de bonnes bières bien houblonnées sont aux rendez-vous.

Plusieurs microbrasseries ont tenté l’expérience auparavant et je les félicite pour ça. Je pense tout particulièrement aux microbrasseries Dieu du Ciel! et Dunham. Malheureusement, contrairement aux Brasseurs du Nord, je dois faire quelques kilomètres pour acheter leurs produits.

Je dois dire que je n’ai jamais été un grand fan de la Boréale. Pas assez “hard” pour moi. Par contre, les Brasseurs du Nord m’ont carrément eu avec leur Boréale IPA. Depuis que j’y ai goûté, j’en achète régulièrement.

Ce weekend, j’ai eu une petit discussion sur le sujet avec des maniaques de IPA. Pour eux, la Boréale IPA n’est pas une vraie IPA, elle n’est pas assez florale, c’est une IPA anglaise, etc. Bref, c’était n’importe quoi.

Je me suis rendu compte qu’ils n’avaient jamais goûté le produit. “Good timing” pour moi, j’en avais. Rien de mieux que de faire goûter le produit. C’est le meilleur “pitch” de vente qui soit. J’ai procédé à la dégustation et comme par magie, il y a eu unanimité. Tout le monde a aimé… sauf un qui ne démord pas, mais bon, il y aura toujours des contestataires insatisfaits 😉

En résumé, goûtez la boréale IPA. C’est une superbe bière grand public qui vous permettra de vous initier au merveilleux monde des India Pale Ale. En plus, elle est bien cotée sur “Ratebeer” ;-r

Red Racer

Red Racer | IPA | Colombie-Britannique | savourezlemonde.comPays : Colombie-Britannique (Canada) Colombie-Britanique | savourezlemonde.com
Appréciation : 8,5/10
Style : IPA
Taux alcool : 6,5 %
IBU : 80
Format(s) : 355 ml

 

 

Bon ! je suis pris dans un train en panne et un passager “pète un plomb” en ce moment. Le moment rêvé pour écrire un petit article sur une boisson enivrante. De plus, je me rends compte que ça fait un bail que je n’ai pas fait un “post” sur une bière. J’ai une vingtaine de photos de dégustation non publiées dans ma caméra. “Shame on me” !!!

Récemment, je suis allé à Ottawa avec des amis et nous avons fait un petit arrêt dans une succursale de la LCBO (Liquor Control Board of Ontario). Le produit ciblé : Une caisse de Red Racer ! Une excellente IPA de la Colombie-Britanique. Sous le design “vintage” de la cannette ce cache un liquide ambré bien houblonné.

Dès l’ouverture de la cannette, on sent bien les pointes fruitées et d’agrume du simcoe et de l’amarillo. En bouche, c’est bien malté avec une amertume bien soutenue. Tout est bien balancé. Très agréable. J’adore.

Irish Stew à la Guinness

Irish Stew | Irlande | savourezlemonde.comPays : Irlande Irlande | savourezlemonde.com
Portions : 8
Préparation : 30 min
Cuisson : 2 h 30 min

 

 

 

 

 

l’Irlande est un pays que je veux absolument visiter dans ma vie. Faute de pouvoir m’y rendre à court terme, je me suis permis, en ce début d’automne, de m’imprégner des saveurs irlandaises en cuisinant un Irish Stew à la Guinness. Honnêtement, c’est très bon. La Guinness ajoute de belles pointes maltées à la sauce et s’harmonise parfaitement avec le reste des ingrédients. Avoir un resto pub, je servirai ce plat sans problème.

Les ingrédients


1 kg de cube de boeuf ou d’agneau
500 ml de bouillon de boeuf
1 cannette (454 ml) de Guinness
4 carottes coupées en tronçons
4 pommes de terre coupées en gros cubes
2 oignons rouges coupés en quartier
1 poireau coupé en rondelle
3 gousses d’ail ciselé
2 c. à soupe de farine blanche
1 c. à soupe de romarin frais
1 c. à soupe de marmite (tartinade à la levure)… facultatif.
Huile d’olive
Fécule de maïs
Sel
Poivre

Préparation


1. Assaisonnez la viande avec du sel et du poivre et déposez dans un bol. Ajoutez la farine et mélanger afin de bien enrober les cubes de boeuf.

2. Faites chauffer un peu d’huile dans une cocotte bien chaude. Saisir et colorer la viande sur tous les côtés. Ajoutez la moitié des oignons, l’ail et le romarin. Cuire quelques minutes. Déglacer avec la Guinness. Versez le bouillon de boeuf, la c. à soupe de marmite, mélanger et mettre au four à 350 °F (175 °C) durant 1 h 30.

3. Ajouter les carottes et poursuivre la cuisson 15 minutes.

4. Ajouter les pommes de terre et poursuivre la cuisson 15 minutes.

5. Ajouter le reste d’oignon, le poireau et poursuivre la cuisson 30 minutes.

6. Délayer un peu de fécule de maïs dans de l’eau. Épaissir légèrement le bouillon afin d’obtenir une belle onctuosité.

C’est prêt. Déguster avec du pain frais et une bonne Guinness.

Holsten Festbock

Pays : Allemagne Allemagne | savourezlemonde.com
Appréciation : 8,5/10
Style : Dunkler Bock
Taux alcool : 7 %
Format(s) : 500 ml

 

L’ai-je déjà dit… j’aime cette bière. I know, la Holsten Festbock n’est pas bien cotée sur RateBeer, elle est maintenant brassée sous Carlsberg, c’est une bière commerciale, etc. Je sais tout ça et malgré tout, lorsque j’aperçois cette satanée canette de Dunkler Bock, je ne peux m’empêcher de l’acheter. Son format est idéal, son degré d’alcool est parfait, sa couleur est attirante et les saveurs sont bien balancées. Un dimanche après-midi, en cuisinant de la bouffe pour la semaine, sa compagnie est vraiment appréciée. Pas trop agressive, mais juste assez coquine pour t’enivrer un peu. Bref, je l’aime bien.

Cheers, salute, Chin Chin, à la vôtre !

Kvas – Bière de pain (essai #2)

Kvas | Russie | Bières | savourezlemonde.comPays : Russie  Russie
Portions : 1 L
Préparation : 10 min
Macération : 4 h
Fermentation #1 : 24 h
Fermentation #2 : 7 jours
Taux alcool : Entre 1% et 4%

 

 

 

Voici le résultat de mon 2e essai de Kvas. Cette fois-ci, j’ai laissé la première fermentation faire son boulot au complet. Le résultat est nettement plus satisfaisant. N’ayant jamais dégusté du Kvas authentique, c’est difficile pour moi de dire si c’est une réussite ou non. Un voyage en Russie s’impose 😉

Honnêtement, le résultat obtenu n’est pas si mal. C’est toujours aussi aigrelet et très rafraîchissant. Par contre, le goût de la levure à pain est très présente et ça manque toujours de finesse.

Concernant le brassage, la création du moût est déplaisante. Il y a beaucoup de perte de liquide. Le pain mouillé absorbe énormément et c’est difficile d’en extraire le liquide sans créer une “giblote”. Bref, je ne “Buzz” pas trop à faire du Kvas. C’est ici que ce termine mes tests. Je vais plutôt reprendre mes activités de brassage de bière avec mon “brand new” équipement de brassage 😉

À suivre….

Wit Blanche Belge – Brasserie Dunham

WitbierPays : Québec (Canada) Québec
Appréciation : 7,5/10
Brasseur : Brasserie Dunham
Style : Witbier
Taux alcool : 5 %
Format(s) : 341 ml

 

La Wit Blanche Belge est la troisième bière que j’essaie de la brasserie Dunham. Comme mentionné dans un précédent “post”, j’aime bien le virage effectué par la compagnie. Le positionnement de la marque est simple et terriblement efficace. Le produit aussi est excellent. La “Witbier” est généreuse en bouche et débordante de saveurs. Tout comme leur IPA et leur Pale ale. Deux bémols cependant, l’effervescence est un peu trop intense à mon goût et le produit n’est pas encore stable à 100 %. Je trouve des nuances et différences de saveurs d’une fois à l’autre.

Visuellement, cette “Witbier” est dorée, légèrement voilée et offre un généreux collet.

Au nez, le doux mélange d’agrume et de coriandre vous active les sens.

En bouche, c’est le “party” de bulle. Un peu trop effervescent. Cependant, les saveurs sont aux rendez-vous. Rafraîchissante à souhait cette blanche Belge.

Rescousse

RescoussePays : Québec (Canada) Québec
Appréciation : 9/10
Brasseur : Dieu du Ciel!
Style : Altbier
Taux alcool : 5 %
Format(s) : 341 ml

 

Honte à moi ! Depuis le temps que je bois cette bière et que je n’en parle pas, c’est inacceptable. Peut-être volontaire aussi… Cette “altbier” est tellement bonne que je voulais inconsciemment garder le secret pour moi. Qui sait.

Mon attitude est doublement honteuse, car Dieu du ciel! verse un pourcentage des revenus de la vente de cette bière à la Fondation de la faune du Québec afin de venir à la rescousse d’espèces en péril. Au lieu de garder le secret, je devrai la communiquer au plus grand nombre de personnes possible.

Hé bien, ce jour est arrivé. Mes amis, acheter la “Rescousse” et faites une pierre deux coups. Vous allez prendre soin de vos papilles tout en contribuant pour une bonne cause.

Visuellement, cette “altbier” est bien cuivrée, limpide avec un joli collet.

Au nez, un doux parfum de malt légèrement sucré vous attire. Les effluves du houblon sont délicats. Les arômes nous laissent présager une expérience douce et rafraîchissante.

En bouche, tout ce passe en finesse. Une belle rondeur nous enveloppe la bouche dès le départ, mais s’amincit assez rapidement pour laisser place aux saveurs de malt et de céréales grillées. Le houblon vient soutenir tout ça jusqu’en final. Très bien balancé et désaltérante. J’adore.