Archive for Belgique

Pink killer

Pink killerPays : Belgique  Belgique
Appréciation : 7,0/10
Style : Bière de fermentation haute type blanche fruitée
Taux alcool : 5 %
Format(s) : 355 ml

 

Une chose est sûre, la Pink Killer ne semble pas faire l’unanimité au sein des amateurs de bière. Certains trouvent cette bière formidable et d’autres, pas du tout. C’est vraiment une matière de goût. Pour ma part, je n’ai pas détesté cette blanche au pamplemousse. Après quelques IPA intenses, la Pink killer est venue replacer mes papilles dans le droit chemin.

Avec sa belle teinte voilée rosée et son petit collet, la Pink killer ne passe pas inaperçue.

Au nez, c’est assez délicat. On dénote bien le malt et les essences d’agrumes.

En bouche, c’est la découverte. Les saveurs et l’amertume du pamplemousse rose sont bien présentes. Un peu artificielle, mais bien présente… Comme rafraichissement, la Pink killer est idéal.

Je ne peux pas dire que cette bière est réellement une blanche de fruit tel qu’on le conçoit. Par contre, le style est audacieux et très intéressant.

Malheur Bière Brut

Malheur Bière BrutPays : Belgique Belgique
Appréciation : 9,0/10
Brasseur : Malheur
Style : Belgian Strong Ale
Taux alcool : 11 %
Format(s) : 750 ml

 

Attention à cette bière !!! Trop bonne !!! Bien alcoolisé !!! Plaisir assuré.

Je ne sais pas si je peux m’exprimer ainsi, mais cette merveille est pour moi le champagne des bières. Ce terme est mérité car après trois fermentations en bouteille le résultat est d’une finesse pétillante comparable au champagne.

D’un jaune clair voilé au collet généreux, la Malheur dévoile dès le départ sa fougue effervescente.

Au nez, on remarque bien les fins arômes de pomme verte, d’agrume, de malt et de levure. Tout est bien balancé.

En bouche, l’effervescence est vraiment agréable. Je m’attendais à une attaque en règle de bulles, mais non, c’est tout de même assez délicat et bien enveloppant. Une belle pointe acide vous réveille dès le départ et s’atténue tranquillement en final. Les saveurs de fruits, de houblon, de levure sont bien présentes et elles sont, tout comme les arômes, bien équilibrées. Du haut de ses 11% d’alcool, cette bière se boit très… très bien 😉

Je vous recommande cette bière. Une belle expérience.

Rosé de Gambrinus – Cantillon

Rosé de Gambrinus Pays : Belgique  Belgique
Appréciation : 8,0/10
Brasseur : Cantillon
Style : Lambic à la framboise
Taux alcool : 5 %
Format(s) : 375 ml

 

Bon, voici mon premier feedback sur le Mondial de la bière de Montréal. Un des kiosques où je me suis accroché les pieds cette année fut celui du Saint-Bock. Plusieurs bières belges intéressantes étaient disponibles, donc il n’en fallait pas plus pour que je m’attarde un peu à leur comptoir.

Premier choix, une Rosé de Gambrinus de la brasserie Cantillon. Je suis toujours sans mots lorsque je bois une de leurs bières. Ce lambic à la framboise ne peut laisser personne indifférent. Cette bière de fermentation spontanée à une superbe couleur rubis avec un beau collet blanc rosé.

Au nez, c’est bien fruité et rafraîchissant. La framboise est bien présente.

Pour ceux et celles qui n’ont jamais goûté ce type de bière, la surprise est en bouche. Une belle explosion d’acidité vous fait sourciller à tout coup. Rien à voir avec vos bières habituelles. C’est un goût complètement à part. Les saveurs complexes de framboise avec une pointe vanillée sont bien équilibrées. Très mince en bouche, il n’y a très peu de rondeur et de finale.

Pour le style, c’est très bien.

Waterzooi à la gantoise

WaterzooiPays : Belgique  Belgique
Portions : 8
Préparation : 30 min
Cuisson : 2 h en tout

 

 

 

 

Assurément mon coup de coeur du mois de mai. Le Waterzooi à la gantoise est tout simplement exquis. Ce repas belge délicat, léger et très savoureux. L’harmonie entre le poireau et les herbes est sublime. Je doutais un peu de cette recette, mais je me suis trompé royalement. Du “comfort food” à son meilleur.

Il existe une version du Waterzooi avec du poisson. Je me promets de la faire bientôt. Pour une multitude de raisons, je préfère réaliser cette recette en deux temps. La cuisson du poulet et la préparation du bouillon de base en premier et ensuite la cuisson des légumes. C’est plus simple et on contrôle mieux la cuisson des ingrédients.

Amis(es) belges, manifestez-vous, cette recette est pour vous.
Je veux rien de moins qu’un record de visite sur mon site 😉

 

Les ingrédients


2 poulets
500 ml fond de volaille
4 oignons
3 grosses carottes
1 branche de céleri
2 gros blancs de poireaux
3 grosses pommes de terre
1 gousse d’ail hachée
1 feuille de laurier
1 c. à soupe de thym frais
1 c. à soupe de persil frais
1 c. à thé de cerfeuil frais
200 ml de crème 35%
3 jaunes d’oeuf
Fécules de maïs
Huile
Beurre
Sel
Poivre

Préparation


1. Ajouter les 2 poulets dans un gros chaudron. Ajouter une carotte, la branche de céleri et un oignon coupé en quartier. Salez, poivrer et couvrir d’eau. Porter à ébullition, réduire à feu moyen et cuire jusqu’à ce que le poulet soit cuit. Environ 1h30. Écumer et dégraisser régulièrement pour enlever les impuretés.

2. Éplucher et couper les carottes restantes en bâtonnets

3. Couper les blancs de poireaux en grosses rondelles.

4. Couper les 3 oignons restant en plusieurs quartiers.

5. Éplucher et couper les pommes de terre en gros cube. L’objectif d’avoir des morceaux de légumes de même grosseur pour une cuisson uniforme.

6. Sortir les poulets cuits du chaudron, filtrer le bouillon et conserver ce dernier.

7. Désossez les poulets. Coupez les poitrines en tranches. Réservez au chaud.

8. Dans une cocotte, ajouter un peu d’huile et du beurre. Faites revenir les oignons, l’ail, les poireaux et les carottes à feu moyen.

9. Ajouter le thym, le cerfeuil et le laurier. Versez ensuite le fond de volaille et 1,5 litre de bouillon de poulet. Assaisonnez et laissez mijoter environ 5 minutes. Ajouter les pommes de terre et poursuivre la cuisson environ 15 à 20 minutes.

10. Dans un bol, fouetter légèrement les jaunes d’oeufs la crème. Versez le tout dans le chaudron et mélanger délicatement.

11. Lorsque les carottes et les pommes de terre sont cuites, ajouter le persil et rectifier l’assaisonnement. Préparez la fécule de maïs et épaississez légèrement le bouillon.

12. Dans une assiette creuse, ajouter quelques tranches de poulet et déposer quelques légumes cuits sur le dessus. Versez du bouillon chaud et voilà, c’est prêt 😉